ville Berne
Berne, capitale fédérale de la Suisse - ©TeeFarm, CC0 Creative Commons

Berne, capitale fédérale de la Suisse

10 minutes de lecture

Berne, véritable capitale fédérale du pays, est souvent mise à l’écart du fait de son impopularité face aux grandes villes comme Zurich, place financière ou Genève capitale économique et même Lausanne la cosmopolite. C’était il y a 170 années de cela, Berne devint la ville compétente en matière d’autorité, afin de partager la concentration de puissance en évitant de nommer fédérale la capitale d’une ville déjà prospère.

En effet, l’état de confédération du pays fait qu’il n’a pas de véritable capitale, comme il est possible de le constater dans la majeure partie des autres pays du globe.

Berne : capitale fédérale de la Suisse

C’est en 1848 que la question se pose, de savoir quelle ville détiendra le statut fédéral. Occupant une place centrale, les terrains nécessaires à l’accueil du gouvernement, des ministères et de la Chancellerie fédérale, ainsi que des ambassades étrangères, Berne fit l’unanimité. Les parlementaires, désireux de respecter les équilibres choisirent Berne comme capitale fédérale, alors que ce n’est pas la ville la plus peuplée, ni la plus importante industriellement, financièrement, ou économiquement parlant.

Néanmoins les atouts de Berne sont très subtils, nous allons découvrir comment la ville de Berne réussit à se faire connaître et à attirer un public qui ne cesse de croitre.

La vieille ville de Berne

L’agglomération Bernoise se situe dans le canton de Berne bâtie sur une péninsule entourée par la rivière Aar. La vieille ville historique inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983, est un lieu agréable à admirer avec une véritable richesse culturelle. D’une superficie de 51,6km2, le centre historique est témoin de l’urbanisme médiéval d’Europe, il est possible de le visiter à pied afin de voir les façades architecturales des bâtiments ornés. Alliant le moderne et le classique, la ceinture urbaine futuriste côtoie la vieille ville traditionnelle.

D’ailleurs, on peut constater l’architecture de la ville au Musée d’histoire de Berne, où furent érigés des bâtiments selon des formes de construction typiques du XVe et du XVIe siècles illustrant les siècles d’histoire.

L’horloge du XVIe siècle au cadran astronomique et au mécanisme presque ancestral dont les carillons et le jacquemart sont à admirer à chaque heure est fascinante. On la nomme Zytglogge en dialecte Bernois, elle indique l’heure de Berne, soit 90 minutes de retard par rapport à l’heure d’été et 30 minutes de retard par rapport à l’heure d’hiver. Les fontaines à eau potable jalonnant les rues apportent un aspect atypique, culturellement historique pour un dépaysement assuré.

Patrimoine de la ville

Au demeurant, le 12 et 13 septembre la journée du patrimoine invite le public à découvrir les nouvelles tendances mais aussi admirer celles passées, en 2020, le débat se porte sur la « Weiterbauen – Verticalité ». En d’autres mots, la question que l’on se pose c’est, comment prendre soin du patrimoine, comment le conserver afin qu’il reste authentique mais sécuritaire, sachant que la densité urbaine ne cesse de croitre, chacun souhaite se loger, se détendre, travailler.

Les surfaces habitables et infrastructures sont nécessaires pour favoriser le bien-être, les nouvelles constructions et nouveaux espaces de qualités ne doivent pas mettre en péril le patrimoine bâti, le décor de la ville ni encore les espaces verts naturels. Cette journée du patrimoine donne aux Bernois la possibilité de visiter l’historique Ambassade d’Allemagne, les maisons multi-familiales de 1945, ou encore plus en accord avec le thème, constater l’évolution d’une demeure après 460 ans de réaménagement, afin de comprendre comment la Maison Bondeli-Haus a reçu sa forme actuelle.

Berne est un centre régional pour l’éducation, la culture – la science et l’art s’allient, entre le musée d’Einstein et le musée Paul Klee -, la santé – onze hôpitaux se trouvent actuellement, dont l’Hôpital de l’île, le plus grand centre hospitalier universitaire du canton de Berne -, l’industrie et l’artisanat.

Ours, Berne
Fosse aux Ours à Berne, Suisse – ©G-TV, CC0 Creative Commons

Symbole de la ville les ours ne sont pas seulement dans les enclos, ils gambadent dans les forêts, ils grimpent aux arbres ou nagent dans le lac. Mais on peut les observer également dans la Fosse aux ours, réserve inaugurée en en 1857 à l’est de la vieille ville de Berne. Le blason représenté par un ours est présent sur de nombreux bâtiments et le drapeau Bernois lui-même est « Rouge à la bande jaune chargée d’un ours gravissant noir défendu et lampassé de rouge ».

Berne une ville animée et sportive

Berne accueille aussi de nombreuses animations toute l’année, au mois de Juin la musique est à l’honneur, les concerts de musiques médiévales animent les ruelles pavées de la vieille ville. Sous ses 6 kilomètres d’arcades fascinantes se trouvent des échoppes, des boutiques, des terrasses pour les amateurs de shopping c’est le lieu parfait. Pour ceux qui préfèrent marcher tout en profitant de la nature, il est possible de longer l’Aar en bord de rivière sur des kilomètres, ou de monter jusqu’à la roseraie pour bénéficier d’une belle vue en hauteur sur le panorama de Berne.

En été, les moins frileux se baignent dans l’Aar se laissant entrainer par le courant fort et berçant jusqu’à une centaine de kilomètres plus bas où l’on rejoint à nouveau les rivages pour remonter la rivière à pied et peut-être recommencer !

Berne, Suisse
Rivière de l’Aar à Berne, Suisse – ©Christophe Schindler, CC0 Creative Commons

D’autres s’y baladent en bouée, en canoë ou en kayak. Pour les plus téméraires, de nombreuses randonnées sont à la disposition des marcheurs. S’émerveiller du paysage verdoyant, se ressourcer sous les arbres et profiter des vues à couper le souffle, c’est ce dont Berne dispose. Des De nombreuses randonnées sont organisées comme par exemple celle du « Trans Swiss Trail » qui s’étend sur 488 km et relie Porrentruy à Mendrisio en 32 étapes. Ou encore celle de Grenzpfad Napfbergland qui s’étend sur 115 km à la frontière Berne-Lucerne menant au splendide col du Brünigpass. Enfin vous trouverez des randonnées nocturnes à travers champs et forêts ou jusqu’au sommet des montagnes, guidées par des spécialistes.

Une ville agréable

Les 133 883 habitants profitent toute l’année d’un climat océanique avec un été tempéré, ce qui est également très apprécié des touristes.

D’ailleurs très bien desservie les voyageurs s’y rendent aisément, Berne est un carrefour sur les lignes ferroviaires internationales Paris-Milan et Munich-Lyon et sur le réseau des autoroutes et des anciennes routes nationales et cantonales. L’aéroport international de Zurich se trouve à seulement 103.7 km et pour s’y rendre, on peut opter pour le Tramway, ou le Trolleybus électrique.

Une des plus charmantes villes du monde, toutes ses architectures font du coin un endroit unique et remarquable, fiers de leurs origines les Bernois attachés à la ville font en sorte de la conserver et la rendre unique encore.

montre cartier
Précédent

L'horlogerie Suisse

Ville de Genève
Suivant

Genève : ville et canton de Suisse

Derniers articles

L’horlogerie Suisse

C’est au milieu du XVIe siècle que l’horlogerie Suisse se répand dans les pays Européens, avec